mercredi 5 novembre 2008

Sauvons MobuzzTV !

Sur webusage.net, on est fan de mobuzz.tv...

On a eu le plaisir d'interviewer Osiris Martinez, la présentatrice de mobuzz.tv, on vous a aussi fait profiter de certaines de leurs émissions, sur tripr.tv, la sortie de l'iPhone 3G en France...

Aujourd'hui, mobuzz.tv a des difficultés financières et fait appel à nos contributions... merci pour eux, et merci aussi à ceux qui relaieront cet appel sur leurs blogs, sur Twitter, sur Facebook et dans les réseaux sociaux. De la webtv de si grande qualité, ce n'est pas si fréquent, et en plus sur un sujet qui nous passionne...


Sauvons Mobuzz from Anil de Mello on Vimeo.

7 commentaires:

osiris a dit…

Merci enormement pour le post. Gros bisous

eogez a dit…

J'ai fait un petit tweet ! On croise les doigts.

egadenne a dit…

24,41% du chemin a été fait, mais il reste 90700 euros a trouvé en deux jours. C'est pas gagné. Qu'en dites-vous ?

egadenne a dit…

Merci Osiris et eogez. On reste mobilisé sur ce sauvetage du soldat mobuzztv. Prenez deux minutes pour relayer l'info à vos réseaux par blog, tweet ou autre.

Anonyme a dit…

Je poste plus de deux semaines après ce MobuzztvThon... Quel a été le résultat de la mobilisation ?

Hervé

Emmanuel GADENNE a dit…

Hélas, malgré une forte mobilisation, Mobuzz.tv n'a pu survivre que quelques jours de plus ! Aujourd'hui, un message sur le site mobuzz.tv annonce :
"C'est avec un grand regret que nous informons nos amis et nos fans que Mobuzz.tv a fermé officiellement aujourd'hui".
Sur Facebook, Osiris Martinez a le statut "is LOOKING FOR A JOB" depuis lundi 24/11.
Je sais pas vous, mais moi ça m'a fait un coup au moral. On a beau savoir que c'est la crise, on croît toujours que les sociétés de grande qualité vont s'en tirer et bien parfois finalement... ce n'est pas le cas !

Herve Cassagne a dit…

Les sociétés de qualité qui disparaissent avec la crise... Oui, j'ai connu cela au moment de l'explosion de la bulle Internet, lorsque la start-up dans laquelle je travaillais a déposé le bilan. Pourtant, eurimed.com avait un bon produit, une bonne équipe - et, comme son nom l'indique (EURopean Internet MEDical COMmunities), avait déjà compris l'importance des réseaux sociaux et professionnels bien avant le web 2.0.
J'ai toujours du mal à adhérer aux discours du type "C'est chouette, la crise - ça permet de se débarrasser des canards boiteux". On y perd aussi beaucoup de sociétés de qualité trop fragiles pour s'adapter.

Hervé