samedi 21 mars 2009

Interview de Nathalie Cordeaux-Dulac à propos de Corpor@tement Vôtre


Aujourd'hui, j'ai le plaisir d'interviewer Nathalie Cordeaux Dulac.

Webusage.net : Nathalie, bonjour, et merci d'accepter de répondre à mes questions. Tout d'abord peux-tu te présenter ? Quel a été ton parcours avant de te lancer à ton compte ?

Nathalie Cordeaux-Dulac :
Bonjour Emmanuel et merci à toi de me convier par ici.


Pour me présenter succinctement, je dirais que je suis une autodidacte "cartésienne artistique". J'adore apprendre, explorer et expérimenter, l'intuition guide souvent mes choix personnels comme professionnels, la passion l'emporte souvent et la rigueur équilibre tout ça. Pourquoi me présenter comme cela, plutôt que de vous dire mon âge, mes mensurations, mes qualités, mes défauts ? Tout simplement parce que c’est sur ces mots que j’avance aujourd’hui dans mon projet professionnel et dans la vie.


Je suis la première d’une fratrie de 5 microprocesseurs, tous formatés chez Big Blue par transmission génétique paternelle, Digital Native d’une autre époque… Nous avons été parmi les tous premiers à avoir un « personal computer » à la maison, nous sommes passés par les PS1 et PS2 et même un Atari ! J’ai donc tout naturellement et très tôt une addiction passion pour l’informatique (j’ai même commencé des études d’analyste programmeur !) qui n’est jamais sortie de ma vie.


Professionnellement, la communication domine mon parcours même si elle se conjugue parfois avec le commercial. Mon expérience de communicante s'est construite autour de la communication sous toutes ses formes : institutionnelle, évènementielle, commerciale... et m'a ouvert divers horizons comme le journalisme (rédaction d’articles sur des manifestations sportives ou commerciales), la publicité (achat vente d’espaces), la politique (recherche de fonds pour des campagnes… sans passer par la case prison… mais j’ai pas reçu non plus les 20 000), l'édition (parlementaires et municipales), le sponsoring (sportif)...


Informatique + communication = Internet forcément ! Je me suis bien sûr précipitée sur les premières offres Internet et je surfe donc depuis près de 15 ans. Et parmi toutes les évolutions et révolutions qu’a engendré Internet, une ne pouvait qu’attirer une communicante curieuse : le blog que j’expérimente déjà depuis bientôt 5 ans.


Tiens ! en parlant de passion justement, il y en a une qui me suit partout : celle des pages blanches. J'aime écrire… non… j’adore écrire… des co***ries, des choses sérieuses, du technique, des histoires… alors...


Blog + pages blanches = ...quelques heures. Parce que la page blanche sur le Web est infinie (pas d’inquiétude Emmanuel… je vais tenter de me maitriser !) Le blog m’a permis de partager des valeurs, des idées, des anecdotes… Et comme à presque 45 ans, j’ai décidé de ne plus faire QUE ce que j’aime, convertir ma passion en fil rouge professionnel s'est imposé rapidement. Et voilà comment j'en suis arrivée à créer mon entreprise, c'est encore une affaire de feeling, de passion, d'intuition plutôt que la continuité d'un parcours professionnel.



Webusage.net : En matière de communication d'entreprise qu'est-ce que le blog peut apporter ?

Nathalie Cordeaux-Dulac :
Plus qu'un gadget ou un effet de mode, c'est un atout indéniable pour une société qui désire se démarquer de la concurrence, se rapprocher du client, créer un esprit d'entreprise, fédérer autour d’une thématique... Il devient alors l'image de proximité entre la société et le public.

Indéniablement le blog corporate provoque le dialogue en opposition au monologue du ‘’site vitrine’’ : il est l'outil idéal pour établir, en interne comme en externe, une communication ascendante et descendante donc privilégiant le contact, ce qu'en revanche le site Web ne permet pas.

Pour moi, le blog est un média moderne à part entière qui peut faire office, selon sa ligne éditoriale, à la fois de news letter, journal interne, communiqué de presse… Le blog peut devenir un outil de veille, de référence et d’écoute. Il ouvre sur l’actualité et l’expertise de l’entreprise. Il valorise une marque, un produit et peut parfois devenir contact privilégié quand il devient blog de Direction. On oublie aussi souvent son utilité pour désamorcer un état de crise, une rumeur grâce à la transparence immédiate ou encore dans les ressources humaines avec des recrutements directement lancés via le blog.


Côté communication interne, il peut avantageusement remplacer un journal interne toujours avec le même objectif : donner la parole, inviter à la participation. L’effet escompter sera sans conteste l’entretien de l’esprit et la culture de l’entreprise. Il peut également ouvrir sur d’autres sujets plus personnels et informels et être utilisé à des fins collaboratives.


Toutes ces utilisations ne peuvent à mon sens qu’être bénéfiques à l’entreprise : la transparence va rassurer le consommateur, leur permettre de participer à des tests produits ou d’assister en live à la création d’un nouveau va les responsabiliser et créer un lien privilégié, créer l’évènement produira sans aucun doute l’intérêt, la curiosité mais aussi la fidélité du client.


Je pense que le blog corporate est aujourd’hui à l’étape d’Internet dans les années 90 : pas encore (trop) connu mais en passe de devenir un support incontournable. Très peu d’entreprises françaises se sont lancées contrairement aux USA où tous les gros groupes ont déjà leur blog : IBM, Google, Coca Cola, Texas Instrument, Dell (…). En France, vente-privée.com, les 3Suisses, Casino, Arcelor Mittal, Leclerc, les trois opérateurs de téléphonie mobile… ont déjà pris le train en marche. Très peu de PME en revanche et c’est très dommage



Webusage.net : Sur Internet, tu as fais parler de toi au travers d'un blog qui connaît un beau succès, Blog Job & Comm, peux-tu nous dire ce qui t'a poussé à faire ce blog et surtout ce que tu retires au quotidien de cette expérience ?

Nathalie Cordeaux-Dulac : Blog Job & Comm n'est en fait que la continuité d'un blogging qui ponctue déjà ma vie depuis déjà plus de 4 ans. A chaque étape son blog !

J'ai d'abord plongé dans l'intime, avec un blog très personnel (bien caché) où je m'essaye à l'écriture d'un roman... Ensuite, des voisins m'ont incitée à mettre mon aisance à m'exprimer et mes connaissances Internet au profit de notre résidence. Et c'est ainsi qu'est né "En direct de Castelroc" (crée sur la plate forme de mon FAI) un blog communautaire qui avait pour vocation d'ouvrir la communication de ma résidence et de créer un réseau entre voisins pour la garde des enfants, des cours de soutien, la vente des appartements... Ce blog est devenu très vite fédérateur autour de discussions liées à l'administration et la gestion de notre résidence et notamment des assemblées générales. Dernièrement, j'ai transféré ce blog sur la plate forme Blogger sous le nouveau nom de "Castelroc News" pour des questions d'évolution (diffusion de vidéos, photos..). Et dernièrement c’est le blog de mon Digital Native qui a vu le jour.

Quand professionnellement j'ai senti qu'il me fallait prendre un grand virage, c'est donc tout naturellement que j'ai créé mon blog emploi "Blog Job & Comm" sur la plate forme de RégionsJob. Au début, je me suis servi de ce blog en sous marin parce que j'étais encore en poste, d'autant que j'y publiais des chroniques pas très tendres sur la communication de mon entreprise en mode "pleek" (d'où l'utilisation du pseudo BJC). Petit à petit, ces chroniques de la "jobeuse" sont devenues des chroniques d'une "chercheuse" d'emploi officielle et là mon blog est devenu une béquille. C'est important de pouvoir s'appuyer sur un réseau, une expertise... RégionsJob apporte sur sa plate forme un accompagnement et une animation que je trouve excellents et qui permet aux demandeurs d'emploi de se sentir soutenus, compris, aidés presque portés dirais-je... Au delà de cela, un blog emploi est à mon sens un prolongement du CV dont aucun chômeur ne devrait se passer sous réserve bien sur d'une utilisation en adéquation avec le but. Puis quand mon projet professionnel a commencé à se dessiner très sérieusement, la béquille n'avait plus eu lieu d'être mais peut être alors pouvais-je apporter un peu de mon expérience à mon tour ? Donc depuis peu, je partage mon nouveau parcours pour devenir créatrice d'entreprise avant très certainement de partager un peu de mon nouveau monde professionnel que sera l'auto entrepreneuriat. Juste retour des choses. Et ce qui me fait plaisir c’est de recevoir un commentaire d’un inconnu qui me dit « Bravo pour tes billets, perso tu me motives à chaque lecture de tes étapes et on se sent moins seul face à tout ça ! continues... ». Voilà la satisfaction pure que je retire de mon blog !

Enfin, et surtout, l'aventure humaine fédérée autour de BJC est primordiale (et formidable). Et si on sait bien transformer le virtuel en réel, on peut tisser de non moins réelles relations humaines personnelles ou professionnelles. La communauté prend alors toute sa dimension et se prolonge côté vraie vie autour de diners, de conversations téléphoniques, rencontres.. ;-) J’ai également beaucoup appris en lisant ceux qui partageaient leur expertise, sur cette plateforme et ailleurs : les recruteurs, les experts en Webusages ;-), en qualité du travail… Aujourd’hui je me suis enrichie sur tous les plans, j’ai découvert cette autre facette du blog « semi professionnel » (à but professionnel s’entend) pour passer au blog professionnel avec ma nouvelle entreprise.


Webusage.net : D'après ce qui se gazouille sur Twitter tu te lances dans une nouvelle aventure avec Corpor@tement Vôtre , une activité dédiée aux blogs coporate. C'est super intéressant ! Peux-tu nous décrire en détails ton projet, tes attentes et comment tous ceux qui sont intéressés peuvent te contacter ?

Nathalie Cordeaux-Dulac : C’est la conjugaison de plusieurs éléments "perturbateurs" qui m’a poussée dans la création de mon entreprise.
D’abord et surtout, Corpor@tement Vôtre (tient ! une autre déclinaison de CV) est né du constat que je suis trop vieille pour trouver un job que jamais je ne trouverai un employeur pour me payer très cher à rien faire pour faire uniquement ce que j’aime. A cela s’ajoute plus de 10 ans de télétravail qui forgent certes l’autonomie et la responsabilisation mais qui sont très difficiles à abandonner pour un bureau en open space !

Ajoutons à cela, une envie de travailler pour moi qui revient de façon lancinante depuis des années, un peu refoulée par la complexité du système et soudainement facilitée par ce fameux statut de l’auto entrepreneur ; un statut de «CRPéenne» (chômeuse sous convention de reclassement personnalisé) qui me facilite grandement les choses avec des ateliers, des aides, des accompagnateurs… tout un tas de soutiens et de motivations que je n’aurais pas trouvé en un autre moment, en un autre lieu pour créer Corpor@tement Vôtre.

Par ailleurs, d’un côté, la conjoncture économique qui entraine, dans beaucoup d'entreprises, le licenciement des communicants (triste constat, mais nos réunions Pôle Emploi sont remplies de communicants) … d’un autre côté, le tissu économique français qui est quant à lui composé en grande partie de PME au sein desquelles le plus souvent la communication n'existe pas ou au mieux n'a qu'une place secondaire. D’ailleurs, elle est souvent confiée à un salarié en surcharge, quand ce n'est pas le dirigeant lui même qui gère ce poste.

Autant de raisons pour externaliser l'activité de communication, pour choisir une prestation à la carte. Le blog corporate ayant pour vocation de regrouper toutes les fonctionnalités de la communication, je suis convaincue qu'il peut devenir rapidement une solution à forte rentabilité pour le bloggeur l’entreprise.

Mon projet est très simple en fait : faire entrer une bloggeuse dans l’Entreprise !

Mon offre est tout aussi simple : créer le blog de l’entreprise, le faire vivre, évoluer... avec une prestation à la carte adaptée à chaque situation (pourquoi pas reprendre un blog existant qui vivote faute de temps ?).

Mes envies ? je crois que je vais privilégier ma région PACA (le soleil n’a pas de prix) et, si je peux me le permettre, me cantonner à des secteurs d’activité que je connais (culture, enfance, automobile, beauté, consommation) mais ça c’est dans l’idéal ;-)

Pour varier les plaisirs, j’ai aussi à cœur d’avoir (tiens ! je m’emploie pas « travailler »…) au moins une association (protection de l’enfance ? compagnie théâtrale ?) pour l’engagement, la proximité et parce que blogger pour une association n’a pas la même finalité (notamment commerciale) que pour une entreprise.

Comment me contacter ? je ne m’en fais pas trop… je suis assez… exposée… sur le Web (Viadéo, Linkedin, Facebook, Twitter, RégionsJob…)

Webusage.net : Souhaites tu ajouter quelque chose pour conclure ?

Nathalie Cordeaux-Dulac : Depuis quelques semaines, une chanson rythme mes journées, et aujourd'hui plus encore... je lui donne le mot de la fin :



Webusage.net : Merci Nathalie d'avoir répondu à toutes mes questions. Webusage.net souhaite le meilleur succès à Corpor@tament Vôtre … et à toi aussi par la même occasion !

Nathalie Cordeaux-Dulac : Merci à toi Emmanuel ! Ce fut un grand honneur que d'être interviewée sur webusage.net que je lis avec assiduité et intérêt depuis sa toute première ligne !
Si j'avais pensé un jour être dans tes pages...

6 commentaires:

Flav a dit…

Très intéressante cette interview :-) Décidément, tu es partout Nathalie !

Franck61 a dit…

Bravo Nathalie!

BJC a dit…

merci à tous les deux et merci encore Emmanuel !
@Flav : "partout" n'étant pas "trop" j'espère...

pascale a dit…

Superbe interview.
Je ne peux que te dire "encore bravo".

Corrina a dit…

Merci pour cet interview et de la partager avec cette largesse d'esprit que j'aime trouver sur le web.
Bon je fais le compte : je n'ai pas eu d'Atari, pas possible de comparer, par contre j'ai moi aussi surfé dès l'apparition des premiers forfaits et fait le siège chez FT pour avoir dans les premiers l'ADSL.
Par contre j'ai créé uniquement des sites jusqu'à présent et j'adore tout autant écrire.
Après cet interview, comment ne pas être convaincue de l'intérêt d'un blog ?!
Maintenant reste à choisir parmi les sujets qui me plairaient tout en fédérant, suspense ! ;)

BJC a dit…

Avec un peu de retard, Merci infiniment à toutes les deux de votre passage par ici et de vos compliments !
Corrina, nous avons aussi en commun visiblement Disney ;-)
à très bientôt ici ou ailleurs...