dimanche 22 février 2009

New ideas about digital identity

That guy, Brian Carter, has surely new ideas about digital identity.
What matters, consistency or variety ?
I think it's an important question and you ?
I'm interrested to read all your reactions about it (in english or in french).

Ce Brian Carter a visiblement des idées neuves à propos de l'identité numérique dont on nous rabat les oreilles en ce moment.
Faut-il à tout prix être cohérent dans sa prise de parole pour se forger une identité numérique consistante ou faut-il être le plus sincère possible et montrer toutes les facettes de ses talents au risque de brouiller son image ?
Cela me paraît être une vraie question et vous ?
Je suis intéressé par toutes vos réactions (en anglais ou en français).

3 commentaires:

fbrahimi a dit…

Très intéressant, en fait, je pense que nous sommes ici dans la dimension du "et" et pas du "ou". En ce sens, que l'un n'empêche pas l'autre. Pas besoin d'être dans le à tout prix et démontrer TOUS ses talents. En revanche de pouvoir se réunir et montrer ce qui correspond à l'image que l'on souhaite promouvoir oui. Il y a dans l'identité numérique et la gestion de sa réputation une idée de clarification, de pertinence...La cohérence est dans les valeurs et la vision de ce que je transmets et exsude.
Dans mon positionnement: le fait d'aimer la paëlla n'a de sens de le dire haut que si j'associe une émotion à partager avec l'information donnée.

artxtra a dit…

Très intéressant en effet, très stratégique : ça touche en effet directement au personal branding, et à l'objectif qu'on se fixe, être cohérent dans sa parole numérique, mais aussi être cohérent avec son identité propre (IRL).
Or, notre identité réelle est-elle unique ou fragmentée ?
Si je prends mon cas : mes parents m'ont donné un prénom, l'État un n°INSEE, mes enfants m'appellent Papa et mes élèves Monsieur. Mes amis m'ont donné un surnom et je me suis choisi un pseudo sur le web. A chaque identifiant correspond une (facette de mon) identité. A chaque interlocuteur correspond une identité. Puis-je avoir le même discours pour chaque public ?
C'est bien l'idée d'utiliser plusieurs outils pour gérer ses différentes facettes (facebook = maison, linkedin = bureau, myspace = bistro et twittter = jardin, comme le signalait un boss de LinkedIn).
Il est dur d'assurer une cohésion au milieu de tout ça, mais est-elle seulement nécessaire ? Suis-je suivi par les mêmes sur chaque outil ?
Comme on dit, "la flèche n'a de sens que par rapport à l'objectif".
Autrement dit, pour rebondir sur la remarque de Fadhila, nous sommes dans le "Et" (même si le "Ou" n'est pas exclusif en français).
On peut donc être cohérent dans sa prise de parole pour se forger une identité numérique consistante ET (tout en étant) le plus sincère possible et montrer toutes les facettes de ses talents au risque de brouiller son image.
C'est peut-être un peu vague comme réflexion, mais je pense justement que l'identité (numérique) se façonne un peu comme un tableau impressionniste !
(Je réagis aux textes, et pas à la vidéo, mon anglais étant un peu défaillant- cela dit, la traduction m'intéresserait).

BJC a dit…

La première réflexion qui me vient est "tout dépend de ce que l'on veut en faire" : à titre pro, je suis totalement l'avis de Fadhila, à titre perso, j'adhère à celui de Artxtra. et j'ajouterai "à quel niveau"
Personnellement, je ne m'attache pas à surveiller mon e-réputation. Je reste sincère et authentique (bon d'accord j'enlève les "put**n" qui fusent en live à tout va... quoique regardez Chirac, c'était aussi son tic et il ne s'en privait pas !) Certes, peut être que j'ai commis des impairs qui nuisent ou nuiront à ma e-réputation, mais je pars du principe qu'on a tous des défauts, tous des travers, j'accepte les autres comme cela, alors qui m'aime me suive sinon c'est pas grave ;-)
je crois que rien ne peut nuire à la e-réputation d'un individu tant que l'on ne touche pas les domaines du sexe, du racisme et autres extrêmes ... peut-on en vouloir à quelqu'un d'aimer la paella ? d'avoir telles ou telles accointances politiques ?
moi aussi, la traduction de la vidéo m'intéresse !