lundi 17 août 2009

Follow @SLeRouzic and ReTweet


C'est le 10 août, qu'un tweet de @SLeRouzic m'interpella :
"Plus que 7 followers et j'en aurai autant que mon mec ;-) !!!"

Le début d'une belle histoire dont Twitter a le secret.
Une belle histoire qui vous sera contée par Emmanuel Gadenne (@EmmanuelGadenne), Stéphanie Le Rouzic (@SLeRouzic) et Graeme Villeret (@graeme5)

Webusage.net : Bonjour Stéphanie, peux-tu nous dire à ce moment-là qu'elle a été ta motivation profonde ?

Stéphanie Le Rouzic : Je faisais mon petit tour quotidien sur Twitter lorsque je me suis aperçue ce soir-là que j'avais 386 followers et que mon mec (Graeme) en avait 393... Comme cela fait très longtemps qu'il est sur le web et très au fait des nouvelles technos et que j'essaie de suivre (souvent grâce à lui) les nouvelles tendances dans le domaine, j'étais fière d'arriver à son niveau. Il faut dire que je ne suis sur Twitter que depuis l'automne dernier ! J'essaie d'intéresser les gens qui sont passionnés comme moi par le marketing et les études de marché mais je n'ai jamais cherché à devenir une Twitter Star ;-)
En écrivant mon tweet "plus que 7 followers pour dépasser mon mec", je voulais le titiller un peu... Je m'attendais à 8 ou 9 personnes de plus, juste comme ça !




Armé de mon fidèle Google traduction, j'étais tranquillement en train d'organiser une campagne de promotion multilingue, en français, anglais, finnois, allemand et japonais.
Le message de cette campagne de promotion faisait rimer "Follow @SLeRouzic and Retweet" sur tous les tons.




Mais, Graeme Villeret (@graeme5), le mec de Stéphanie Le Rouzic, lui commençait à trouver la concurrence déloyale !


Webusage.net : Bonjour Graeme, peux-tu nous dire ce que tu as pensé de l'initiative de Stéphanie Le Rouzic ?

Graeme Villeret : Ce fameux soir du 10 août, elle m'a regardé avec de grands yeux pétillants en me disant : "je vais bientôt te dépasser en nombre de followers" ;-)
Elle était toute contente ! J'ai trouvé ça tellement drôle, elle faisait la fière ;-)
A ce moment-là, je ne pensais pas vraiment à une initiative en temps que telle, mais simplement à un petit tweet sans conséquence. Elle a publié ce tweet entre deux visites à la cuisine pendant que son plat brûlait chauffait.
J'ai été étonné, comme je le suis souvent d'avoir une réponse ultra-rapide à une question posée sur Twitter, de la réaction des gens. Ils ont très rapidement fait grimper son compteur, jouant le jeu. On a bien ri !
Ensuite, quand tu (Emmanuel Gadenne) as lancé cette initiative, j'ai été vraiment étonné. Je ne pensais pas que quelqu'un d'aussi influent allait retweeter et même organiser une véritable opération de promotion !




Le résultat escompté a été rapidement atteint puis dépassé...

Webusage.net : A ce moment là comment voyais-tu la suite des opérations ?

Stéphanie Le Rouzic : En une nuit mon nombre de followers a grimpé de + 30 % !!! J'avoue que je ne m'y attendais pas ;-) J'ai tout de suite senti la pression sur mes épaules : maintenant va falloir assurer ma vieille ! Il y a des gens qui attendent du contenu... Cela a considérablement changé ma façon de fonctionner avec Twitter car j'ai eu d'un seul coup une centaine de messages de personnes qui m'interpellaient, me posaient des questions, me félicitaient et me retweettaient. Comme je cherche un appart en ce moment (cela ne fait que quelques mois que nous sommes rentrés en France après 8 années au Canada), je n'ai pas eu assez de temps pour répondre à tout le monde et je m'en excuse. Comme je cherche des contrats en tant que consultante marketing indépendante (spécialiste des sondages et des tests d'utilisabilité), j'espère maintenant que cela me permettra d'être mise en relation avec des clients ! Je vais essayer de profiter de l'occasion pour me faire connaître un peu plus !!!

Graeme Villeret : J'ai dû rapidement reconnaître que j'étais dépassé ! ;-) J'ai bien, mollement, tenté de faire grimper à mon tour mon compteur, mais là, y avait concurrence déloyale ! J'étais seul contre tous, ou presque. Depuis le 10, j'ai augmenté de... 13% mon nombre de followers, soit +50 personnes. C'est pas mal en une semaine, mais je deviens un petit joueur à côté de ma twitternouvellestar ;) En somme, je suis très fier d'elle, elle le mérite car elle bosse fort. Je me dis aussi que ça pourra toujours l'aider pour son boulot.




Le phénomène a pris de l'ampleur sur le Web, avec un groupe Flikr, un compte Twitter dédié @TwOperation et déjà des parodies en comic strip ou en loltoshop

Webusage.net : N'avez vous pas peur que le phénomène vous dépasse un peu ? Au fond jusqu'à quel point ce sera amusant ? Je peux en parler à des journalistes ?


Stéphanie Le Rouzic : Pour les journalistes, il faut que je demande à mon agent ;-) Mais non ! Bien sûr que tu peux en parler ! Pour répondre à ta première question, je suis déjà dépassée par les évènements. Ça fait drôle de voir sa tête sur un photo-montage et son nom cité dans une BD, je n'ai pas l'habitude de tout ça et c'est vrai que voir son image, même numérique, nous échapper n'est jamais vraiment rassurant. Moi qui essayais depuis des années de maîtriser ce qui paraissait à mon sujet sur le Net... Mais bon, il y a un vieil adage qui dit "parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en !" On verra si la recette marketing s'appliquera à moi aussi :-)

Graeme Villeret : Il est toujours difficile d'imaginer jusqu'où peut aller un phénomène viral. Tant qu'il reste de l'ordre du sympathique, des échanges mutuels amicaux, que c'est amusant, il n'y a pas de raison de craindre un dérapage. Mais c'est justement l'essence même du dérapage, il est imprévisible. Donc impossible de savoir jusqu'à quel point ce sera amusant, sauf à dire que ce sera jusqu'à ce que cela empiète sur la vie privée de manière trop importante ou brutale. Je n'aimerais pas avoir un parterre de journalistes faisant les 100 pas sous mes fenêtres, mais oui, tu peux en parler à des journalistes ;-)



Webusage.net : Webusage.net vous souhaite à tous les deux plein de bonnes choses, mais au fait, quels sont vos projets ? Et quelles réussites faut-il vous souhaiter ?

Stéphanie Le Rouzic : Comme je démarre un Executive MBA à HEC Paris en septembre, je cherche donc des contrats pour combler les trous de mon emploi du temps. En fait, je n'aurai cours qu'un jour par semaine. Alors, tu peux me souhaiter deux choses : beaucoup de beaux contrats et beaucoup de succès dans mon retour aux études avec un poste sympa à la sortie dans 18 mois !

Graeme Villeret : Je suis en train de créer une startup internet pour passer un nouveau palier avec CafésFrance.com, guide communautaire des meilleurs lieux où sortir dans les grandes villes de France. Comme le site est présent dans plusieurs pays du monde (Canada, France, Australie et bientôt USA et Europe), la startup devrait s'appeler "MondeCafés" ou "CafésWorld" (un avis ?) ;)
J'ai trouvé un premier business angel mais je suis ouvert à d'autres investisseurs naturellement. Avec la petite équipe que j'ai monté sur ce projet (nous sommes 4 actuellement), nous comptons créer une V2 d'ici la fin de l'année ou bien début 2010. Avec un lancement officiel de cette V2 et de l'appli iPhone, lors d'une grosse soirée "install party", et plein d'autres choses sympas ! Souhaitez-moi plein de monde sur http://www.cafesfrance.com !
Et d'ailleurs, plein de monde sur mes autres sites, pourquoi pas ! PopulationData.net est mon principal site avec environ 150 000 visiteurs par mois. Il a par exemple été utilisé lors du dernier brevet des collèges ! Je viens de le redesigner, et de lancer par la même occasion un nouveau service : MyPopulationData.net, qui permet à chacun de se créer une page personnalisée et de recevoir des alertes par email. Le service a démarré très fort !



Webusage.net : Bon c'est promis, on va vous follower tous les deux @SLeRouzic et @graeme5. Webusage.net et @TwOperation rendront compte de toutes les nouvelles marches que vous gravirez vers la Twitter célébrité !

Graeme Villeret : J'ai trouvé cette drôle d'opé rigolote, c'est un truc un peu dingue ;-) Merci Emmanuel, on a appris beaucoup de choses ! (mais pourquoi tu m'as pas choisi moi, hein ? Moi maintenant j'ai 150 followers de moi qu'elle, c'est malin !)

Stéphanie Le Rouzic : Merci Emmanuel de m'avoir choisi comme "cobaye" pour cette expérience de marketing viral. Parler de l'influence du bouche à oreille et le vivre sont deux choses distinctes et j'apprends énormément de cette situation. On se revoit dans quelques mois pour le bilan définitif... Je te dirais si Twitter aura réussit à changer ma vie ;-)

5 commentaires:

Stéphanie Le Rouzic a dit…

Merci encore pour l'interview Emmanuel ;-) J'ai hâte de voir ce que les gens en pensent !

Emmanuel GADENNE a dit…

@Stéphanie Le Rouzic Merci pour ta participation, on s'est bien amusé. Tu as raison de bien poser la question, qu'en pensez-vous ? Est-ce une nouvelle forme de Spam ? Est-ce une tentative de création de notre TwitterStar rien qu'à nous en mode 2.0 ?

SurfAnna a dit…

Wow, c'est super impressionnant ! j'adore ces success stories sur le web. ^^
Plein de bonnes choses à tous les 2. Je suis curieuse de voir la suite des événements. Je vais suivre Stéphanie aussi, alors (Graeme, c'est déjà fait ;-) )!

Emmanuel GADENNE a dit…

@SurfAnna : Merci pour ton commentaire.

Nous aussi on va aller suivre @SurfAnna sur Twitter et http://www.paris-en-photos.fr/ sur le Web.

Tu l'as deviné la construction de la @TwOperation "Follow @SLeRouzic and ReTweet", fonctionne sur deux jambes :
- "Build a TwitterStar together", - et un effort collectif des uns pour découvrir les autres, et réciproquement.

A bientôt !

Graeme a dit…

Merci @SurfAnna de me suivre ! ;)
C'est vrai que Stéphanie a explosé véritablement mon compteur, elle a presque +150 followers que moi désormais, preuve que ça a marché !
Mais je ne vais pas en rester là... ;)